• J'ai commencé le piano le 15 février 2011 (mais je ne sais plus à quelle heure), en autodidacte, avec la Méthode Rose. Puis j'ai commencé avec quelques bricoles en partitions simplifiées. Ensuite, j'ai attaqué des morceaux plus... "sérieux". Les voici.

    Soyez indulgents... on ne joue jamais au top quand on sait qu'on est enregistré...

    N'oubliez pas de vous inscrire à la Newsletter pour être averti lorsque des nouveautés sont mises en ligne.

    Jouer du piano, c'est facile. Voici le mode d'emploi :

    Un peu de moi, en bref...


    68 commentaires
  • Adaptation piano de L'Aigle Noir, de Barbara.

     


    42 commentaires
  • Una Matina de Ludovico Einaudi. Musique du film Intouchable.

     

     

    09/05/2014. Avec un petit chouia de pédale.


    23 commentaires
  • Le thème de Jeanne, de Vladimir Cosma. Musique du film Les Fugitifs.

     


    34 commentaires
  • Yesterday, des Beatles.

    Adaptation piano de Galya. La partition est disponible gratuitement sur son site : http://www.freesheetpianomusic.com/


    10 commentaires
  • Adagio de Albinoni.

    Adaptation piano de Galya. La partition est disponible gratuitement sur son site : http://www.freesheetpianomusic.com/

     

     

     


    29 commentaires
  • Encore l'Adagio, cette fois en sonorité violon.

     


    10 commentaires
  • Gymnopédie N°1 de Erik Satie

     


    22 commentaires
  • Le Prélude en Do Majeur de Bach, avec quelques imperfections très certainement causées par mes doigts trop crispés... Et une petite erreur de note à la fin que je rectifierai... un jour...

    08/04/2014 : la petite erreur est réparée ! happy

     


    17 commentaires
  • La Novelette de Cornelius Gurlitt. Un morceau très court mais sympathique !

     


    14 commentaires
  • Le piano a toujours été un rêve de gosse. J'aime le son de cet instrument depuis toujours. Mes parents étant trop modestes pour m'en acheter un, je me suis contenté d'une guitare, et le piano est resté un rêve inaccessible.  Mais ça, c'était avant...happy

    Beaucoup plus tard, mon épouse et moi avions une excellente amie, Josiane, qui avait un piano chez elle, en décoration. Le destin a voulu qu'elle décède d'une tumeur... Elle était célibataire, sans enfants, et sa seule famille était son frère, Georges. Quand Georges m'a demandé si je voulais le piano, je n'ai pas hésité une seule seconde, me disant que, après tout, même si je pense qu'il est trop tard pour apprendre (j'ai 56 ans à ce moment là), il fera un bel objet de déco en même temps qu'un souvenir de Josiane. Puis, en démontant le panneau avant, il y avait, derrière ce panneau, la Méthode Rose, quelques partitions simplifiées (Pianino), des livres d'exercices, etc...

    J'ai demandé quelques conseils à un neveu qui, lui, pratique depuis plus de vingt ans, et c'est parti ! Ce vieux piano, de marque Holstein, était tout désaccordé, mais qu'importe, pour débuter... et puis si je n'y arrive pas et que j'arrête au bout de quelques semaines...

    Quelques mois plus tard, mes proches, voyant que je m'y accrochais bien,  m'offrirent un Roland G800 d'occasion pour mon anniversaire. Je pouvais ainsi jouer avec un casque, sans être dérangé, et surtout, sans déranger les autres (tiens, c'est peut-être pour ça, en fait...) ! Deux ans plus tard, mon Roland en a eu marre de vivre, et j'ai désormais un Yamaha P105.

    Mais le piano de notre amie Josiane est toujours là, chargé de souvenirs, et il le restera longtemps !

     

    Le vieil Holstein.


    38 commentaires
  • La moitié de My Memory de Yiruma. Le morceau complet, c'est la même chose répétée 2 fois. C'est bien assez comme ça, non ?

     


    16 commentaires
  • La veillée de Yann Tiersen, avec quelques petites imperfections, mais j'essaierai de la refaire mieux... une autre fois.

     


    20 commentaires
  • Adaptation piano de Romance Espagnole, musique du film Jeux Interdits.

    Merci à Lyne. ^^

     


    38 commentaires
  • Grâce au blog de Valeria, ici, j'ai découvert une jeune chanteuse, née en Belgique mais d'origine Vietnamienne, qui n'avait jamais eue la chance de voir son pays (elle y est allé depuis). Marc Lavoine, ému, lui a composé cette chanson, "Bonjour Vietnam", qu'elle interprète admirablement. Je vous laisse découvrir la voix magnifique de Pham Quynh Anh. Surtout écoutez bien les paroles... et préparez vos mouchoirs !

     

     


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires