• Accueil

    Je ne suis nullement responsable des éventuelles publicités qui pourraient dégrader ce blog, elles me sont imposées.

    Pour ne plus les voir, vous pouvez installer Adblock sur votre navigateur.

  • J'ai commencé le piano le 15 février 2011 (mais je ne sais plus à quelle heure), en autodidacte, avec la Méthode Rose. Puis j'ai commencé avec quelques bricoles en partitions simplifiées. Ensuite, j'ai attaqué des morceaux plus... "sérieux". Les voici.

    Soyez indulgents... on ne joue jamais au top quand on sait qu'on est enregistré...

    N'oubliez pas de vous inscrire à la Newsletter pour être averti lorsque des nouveautés sont mises en ligne.

    Jouer du piano, c'est facile. Voici le mode d'emploi :

    Un peu de moi, en bref...


    63 commentaires
  • Le piano a toujours été un rêve de gosse. J'aime le son de cet instrument depuis toujours. Mes parents étant trop modestes pour m'en acheter un, je me suis contenté d'une guitare, et le piano est resté un rêve inaccessible.  Mais ça, c'était avant...happy

    Beaucoup plus tard, mon épouse et moi avions une excellente amie, Josiane, qui avait un piano chez elle, en décoration. Le destin a voulu qu'elle décède d'une tumeur... Elle était célibataire, sans enfants, et sa seule famille était son frère, Georges. Quand Georges m'a demandé si je voulais le piano, je n'ai pas hésité une seule seconde, me disant que, après tout, même si je pense qu'il est trop tard pour apprendre (j'ai 56 ans à ce moment là), il fera un bel objet de déco en même temps qu'un souvenir de Josiane. Puis, en démontant le panneau avant, il y avait, derrière ce panneau, la Méthode Rose, quelques partitions simplifiées (Pianino), des livres d'exercices, etc...

    J'ai demandé quelques conseils à un neveu qui, lui, pratique depuis plus de vingt ans, et c'est parti ! Ce vieux piano, de marque Holstein, était tout désaccordé, mais qu'importe, pour débuter... et puis si je n'y arrive pas et que j'arrête au bout de quelques semaines...

    Quelques mois plus tard, mes proches, voyant que je m'y accrochais bien,  m'offrirent un Roland G800 d'occasion pour mon anniversaire. Je pouvais ainsi jouer avec un casque, sans être dérangé, et surtout, sans déranger les autres (tiens, c'est peut-être pour ça, en fait...) ! Deux ans plus tard, mon Roland en a eu marre de vivre, et j'ai désormais un Yamaha P105.

    Mais le piano de notre amie Josiane est toujours là, chargé de souvenirs, et il le restera longtemps !

     

    Le vieil Holstein.


    32 commentaires
  • On me demande souvent pourquoi je ne me filme pas directement quand j'enregistre. Je réponds rapidement que chez moi, c'est compliqué, sans entrer dans les détails. C'est ce que je vais faire maintenant avec cet article.

    Tout d'abord, la pièce principale de la maison est une grande pièce de 60 m², réunissant l'entrée, le salon, la salle à manger et la cuisine. Le piano est installé dans cette pièce, faute de place ailleurs. (chambre trop petite, un bureau trop juste également...) Je joue, et j'enregistre, toujours le soir. Donc, enregistrer avec une télé qui fonctionne...pas top. Enregistrer la journée ? Aïe aïe aïe ! Entre le téléphone qui va se mettre à sonner à ce moment là, la sonnerie de la porte d'entrée (tiens, v'la l'facteur), le klaxon du boulanger, celui du boucher, le Wah Wah de ma petite chienne qui vient de voir passer un chat à travers la baie vitrée, etc... Impossible !

    Et il y a encore une autre raison : quand on sait que je fais au minimum une vingtaine de prises avant d'avoir un enregistrement correct, si je devais mettre l'enregistreur en route, m'assoir, jouer, faire une fausse note, me relever, arrêter l'enregistreur (en pestant), le remettre en marche, et ainsi de suite une vingtaine de fois...mad Alors qu'en enregistrement audio, j'appuie sur le bouton Record, intégré à mon instrument, et c'est tout !

    Voilà, vous savez tout ! smile

     


    33 commentaires
  • A tous mes fidèles visiteurs, ne vous étonnez pas si vous ne me voyez plus durant.. une semaine... ou deux... ou trois..? Je rentre à l'hôpital ce soir pour des problèmes de hernies discales. Pour combien de temps ? Je ne sais pas encore. Le piano sera bien sur en stand-by, mais je me dit que ça sera mieux après !

    A bientôt ! happy


    53 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique